Notre projet

Le rapprochement de la théorie et de la pratique donnent les résultats les plus féconds. La pratique n'est pas seule a tirer profit de ces rapports: réciproquement les sciences elles-mêmes se développent sous l´influence de la pratique.P. L. Tchebychev


Le projet réunit tous les méca­nismes éla­bo­rés par le grand mathé­ma­ti­cien russe, Paf­nouti Lvo­vitch Tche­by­chev (1821—1894).

Une par­tie de ces inven­tions sont conser­vés dans les musées: douze méca­nismes font par­tie de la col­lec­tion du musée Poly­tech­nique (Mos­cou), vingt sont dans des musées de l´uni­ver­sité d'État Saint-Péters­bourg, quelques-uns au musée des Arts et Métiers (Paris) et au Science Museum (Londres). Cer­tains méca­nismes ne sub­sistent que sur les pho­to­gra­phies ou dans les des­crip­tions.

La mis­sion du projet est de gar­der pour toujours le patri­moine unique en créant des modèles vir­tuels pré­cis des méca­nismes demeu­rés intacts et recons­truire ceux qui ont dis­paru d’après les docu­ments des archives. En accord avec les musées les modèles sont basés sur des mesures pré­cises de tous les para­mètres ori­gi­naux. Sur cha­cun des méca­nismes seront pré­sen­tées les pho­to­gra­phies, le modèle vir­tuel aussi bien qu’un film expliquant le prin­cipe de son fonc­tion­ne­ment et le mon­trant en mou­ve­ment.

Le design magni­fique et l’éla­bo­ra­tion du site ont été conçus et effec­tués par Ro­man Kok­cha­rov. Les films res­sus­ci­tant les méca­nismes ont été réa­li­sés par Mikhail Kali­nit­chenko avec la par­ti­ci­pa­tion de Alexandre Zhou­lin. Les cal­culs mathé­ma­tiques ont été faits par Nikita Paniou­nine. Fabri­ca­tion du modèle de la machine plan­ti­grade ainsi que l’orga­ni­sa­tion géné­rale du projet sont dus à Nikita Cha­vel­zon. Les tra­duc­tions en anglais et en français ont été exé­cu­tées par Nikita Paniou­nine et Anton Fona­rev. La concep­tion du projet est due à Nico­lai Andreev et a été sou­te­nue par l´Insi­tut de mathé­ma­tiques Stek­lov et la fon­da­tion Dmi­tri Zimine “Dy­nas­tie”. Nous expri­mons notre gra­ti­tude aux gar­diens des musées et des archives qui ont conservé les méca­nismes et les docu­ments et ont accordé la pos­si­bi­lité de les étu­dier.


Nous contacter

Si vous avez des questions ou des commentaires ne pas hésiter à partager. Merci d'avance pour vos commentaires!